Otite chez l’adulte : comprendre la pathologie

L’otite se traduit généralement sous forme de douleur dans l’oreille. Si souvent, la pathologie est liée à une maladie infantile, les adultes peuvent également en souffrir pour divers causes. Avant de prendre un traitement, une consultation médicale s’impose en amont. Mais pour vous aider à mieux comprendre cette pathologie, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’otite.

Quels sont les principaux symptômes d’une otite chez les adultes ?

L’otite se manifeste surtout par des douleurs vives avec d’importants bourdonnements de l’oreille. C’est le résultat d’une infection du conduit auditif externe. Souvent, les personnes victimes d’otite sont fiévreuses, souffrant des maux de tête et parfois des problèmes d’audition. Il leur arrive également de ressentir des douleurs au niveau du pavillon.

Les différents types d’otite

Il y a deux types d’otites :
– L’otite externe ou l’otite du baigneur qui infecte surtout le canal auditive. Il est dû à une exposition prolongée de l’oreille externe à une humidité excessive.
– L’otite moyenne qui affecte surtout la cavité arrière du tympan. Il peut être le résultat d’un virus ou d’une bactérie qui s’est proliférée ver la trompe d’Eustache. Il est possible de l’attraper suite à un gros rhume.

Quels sont les facteurs à risques d’une otite ?

Différents facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une otite chez les adultes. Les otites externes peuvent dues à la formation d’un bouchon de cérumen, d’une infection du conduit auditif externe après une baignade. Les otites moyennes peuvent être le résultat d’une différence de pression sur le tympan, ou d’une infection suite à un rhume non traité. Les douleurs sont le résultat d’une pression importante appliqué par le tympan. Les otites peuvent également survenir après une lésion au niveau du tympan suite à un choc violent, ou encore d’une affection du cou.

Otite : quelles peuvent être les complications ?

Certains cas d’otite peuvent se transformer en méningite et si les infections s’aggravent, cela pourrait entraîner à la surdité complète. Ainsi, pour éviter les complications, il faut tout de suite consulter un médecin ORL dès que les premiers symptômes apparaissent. L’auto médicamentation est surtout proscrite pour éviter toutes sortes de complications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *