La maladie de Lyme et ses traitements

Encore méconnue en France, la maladie de Lyme est une pathologie assez répandue dans le monde. En Allemagne, environ 2 millions de personnes sont porteuses de cette bactérie. Aux États-Unis, quelque 300 000 cas sont déclarés tous les ans. L’Hexagone rencontre dix fois moins de cas, mais la vigilance est de mise.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est une maladie due à la prolifération d’une bactérie du nom de Borrelia burgdorferi. Cet agent pathogène de forme hélicoïdale arrive à passer inaperçu dans l’organisme pendant plusieurs semaines. Il a la malice de contourner le système immunitaire. Il sait même se réfugier aux endroits où les antibiotiques sont inefficaces. La toxine que cette bactérie libère fait des dégâts sur l’organisme, notamment au niveau du système nerveux. La liste des complications de cette maladie est presque interminable.

Plus de 300 signes de complication

Des récentes études ont démontré que la maladie de Lyme est un facteur qui favorise l’apparition de nombreux troubles neurologiques. Il y a notamment la dépression et les sauts d’humeur. Le trouble bipolaire constitue aussi une autre manifestation de cette maladie lorsqu’elle atteint un stade avancé. Outre les troubles neuropsychiques, les problèmes de vue et la fatigue chroniques pourront également survenir. La maladie touche également le foie, l’estomac et d’autres organes, dont le fonctionnement sera troublé.

Prévention et traitement de cette pathologie

La prévention consiste principalement à ne pas s’exposer aux piqures de tiques. Environ 50% de ces insectes sont porteurs de la Borrelia burgdorferi. Dans les heures qui suivent la piqure, les manifestations cutanées vont apparaître. Alors, il faudra prendre des antibiotiques et traiter les autres infections transmises par la tique. Si la maladie est détectée plus tard, le renforcement du système immunitaire sera indispensable. Pour les médicaments en question, la doxycycline, la métronidazole ou la hydroxychoroquine sont récurrentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *