Les différentes catégories de matériel médical

Les médecins ont besoin de matériel adapté pour diagnostiquer et soigner leurs patients. Ces différents types d’appareils médicaux sont catégorisés selon leur fonction. Il y a entre autres les outils de diagnostics, les outils thérapeutiques, les outils d’urgence et les consommables médicaux. Bien sûr, la liste n’est pas exhaustive, mais vous montre l’essentiel à savoir sur le matériel médical.

À quoi sert le matériel médical ?

Le matériel médical que vous pouvez trouver sur Medicaffaires.com est l’ensemble d’équipements qu’utilise le corps médical (les médecins, les infirmiers, les agents de laboratoires… ) pour rétablir la santé d’un patient. Pour y parvenir, ils doivent d’abord déceler l’origine de la maladie. On utilise des outils, des consommables et des produits pour diagnostiquer le malade. Ensuite, on utilise d’autres équipements pour soigner le patient. Il y a le matériel pour les soins externes et le matériel pour les soins internes (en cas de chirurgie pour atteindre un des organes ou des tissus vitaux du patient).

Les équipements de diagnostic médical

Le matériel de diagnostic est l’ensemble des équipements permettant de diagnostiquer le patient et de savoir de quelle maladie il souffre. Il permet alors de chercher les causes exactes du mal-être du patient pour y apporter les solutions adéquates. On ne peut pas prescrire des traitements médicaux sans avoir effectué un bon diagnostic. Les médecins peuvent utiliser un matériel classique comme le tensiomètre, le stéthoscope et le glucomètre ou encore un matériel plus spécifique comme le scanner, l’IRM et les appareils à rayon X.

Les équipements à vocation thérapeutique

Le matériel thérapeutique est utilisé pour soigner le patient. D’un côté, il y a les outils qui servent à administrer les médicaments. De l’autre côté, il y a les outils qui permettent de soigner la maladie à proprement parler. L’innovation technologique a permis de mettre en place de nombreux équipements thérapeutiques comme le laser.

Les équipements d’urgence

Le matériel d’urgence est également appelé matériel vital à la survie du patient. Ces équipements sont utilisés en cas de situation urgente ou critique. On utilise ces appareils pour maintenir en vie un patient qui se trouve entre la vie et la mort. Parmi ces équipements médicaux, on peut citer les bouteilles d’oxygène, les masques à gaz, le ventilateur médical, la pompe, l’appareil à dialyse et les sondes d’alimentation. Par ailleurs, il y a les équipements de réanimation qui soutiennent et/ou remettent en marche les fonctions vitales d’un patient comme ses fonctions cardiaques et ses fonctions respiratoires. Dans ce cas, les médecins utilisent souvent un défibrillateur ou un stimulateur cardiaque.

Les équipements de laboratoire

Le matériel de laboratoire a à peu près les mêmes fonctions que le matériel de diagnostic, car il sert en général à détecter les causes d’une maladie. Il arrive en effet qu’un simple diagnostic ne suffise pas pour déterminer une maladie qui affecte un patient. Une analyse médicale s’avère ainsi nécessaire. Parfois, on analyse l’urine, le sang ou une autre substance sécrétée par le patient. Ces analyses consistent à mesurer l’ECG, l’EEG, la numération sanguine ou encore les gaz sanguins du sang. Le matériel de laboratoire comporte les réactifs chimiques pour l’analyse et les équipements utilisés pour réaliser l’analyse.

Les fournitures médicales consommables

Le matériel médical en lui-même ne suffit pas pour que le médecin effectue ses missions. Il a besoin de fournitures médicales consommables pour diagnostiquer ou traiter un patient. Pour respecter l’hygiène et limiter les contagions, il faut utiliser des équipements médicaux stériles. Ainsi, il y a de nombreux consommables à usage unique que le médecin peut utiliser dans son cabinet, à l’hôpital, dans un laboratoire ou encore au domicile du patient. Il s’agit entre autres du matériel de suture nécessaire pour soigner les incisions et les ligaments. Ce kit de soins comporte en général des pansements, des bandes, des compresses, des cotons, des champs de soins et des sparadraps. Puis, il y a le matériel d’injection comme les seringues, les aiguilles et les collecteurs de seringues. Après, il y a les instruments en métal ou en acier inoxydable qui nécessitent une stérilisation après chaque utilisation. Citons entre autres les ciseaux, les pinces, les spéculums et les ôte-agrafes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.