Comprendre la méthode Buteyko ?

Selon le docteur Buteyko, il faut éviter de respirer longuement et profondément, car cela nous fait perdre trop de CO2, ce qui nous empêche d’assimiler convenablement de l’oxygène. Ainsi, il a inventé la méthode Buteyko pour nous apprendre à respirer correctement.

Une méthode inventée par le Docteur Konstantin Buteyko

Konstantin Buteyko est venu au monde en Ukraine en 1923. Durant sa jeunesse, il a suivi des formations en médecine à Moscou. Puis, il a particulièrement travaillé sur les patients qui souffrent de troubles respiratoires. En observant ses patients, il s’est aperçu qu’ils respiraient tous de la même façon, surtout à l’approche de leur décès. À partir de là, il s’est principalement penché sur l’analyse du problème afin d’y trouver la meilleure solution. Le docteur eut son diplôme en 1952, puis il a continué ses recherches sur les troubles respiratoires en tant qu’indépendant. Il a par la suite conclu que l’hyperventilation fait accumuler de l’oxygène dans le sang, ce qui va venir surcharger le cerveau et engendrer des symptômes tels que la nausée, le vertige, l’inconscience, etc. Par ailleurs, le docteur a remarqué que certaines maladies apparaissaient avec ces symptômes. Pour y remédier, il a proposé de réguler le taux de CO2 dans l’organisme en adoptant la bonne technique de respiration.

Le principe de base de la méthode Buteyko

D’après la théorie du Dr Buteyko, l’hyperventilation crée un abaissement du CO2 dans le sang, ce qui provoque une contraction des vaisseaux sanguins entraînant une réduction d’apport d’oxygène dans les cellules. Le corps se stresse et développe automatiquement des troubles ou des maladies telles que l’arthrose, l’hypertension, l’asthme, l’angine de poitrine, etc. La solution à tous ces problèmes selon Buteyko est de respirer correctement. Selon la respiration Buteyko, il faut expirer plus longuement que l’on inspire, puis il faut toujours faire une petite pause respiratoire après l’expiration. Un cycle respiratoire devrait ainsi durer près de 10 secondes.

Les bienfaits de la méthode Buteyko ?

D’après les tests Buteyko, cette méthode permet d’améliorer la qualité de vie des gens et de réduire les manifestations de l’asthme et de certaines maladies respiratoires. La méthode Buteyko permettrait aussi à certaines personnes dépendant de médicaments de s’en libérer. Elle permet par ailleurs d’avoir un bon souffle et donc de développer plus de performance lors d’un effort, par exemple durant la pratique d’un sport ou pendant un travail physique. La méthode est ainsi très avantageuse pour certaines personnes telles que les athlètes, les femmes enceintes, les chanteurs… La méthode Buteyko permet également de traiter certains problèmes comme la crise de panique, le stress, la sinusite, l’angoisse, le ronflement, etc.

Les exercices respiratoires proposés par Buteyko

Buteyko propose divers exercices respiratoires simples à tester. Vous en aurez un aperçu sur https://www.lorisvitry.com/methode-et-exercice-de-respiration-buteyko-contre-lasthme/. Il y a notamment ce qu’il nomme la pause de contrôle. Dans cet exercice, vous devez inspirer petit à petit pendant 2 secondes par le nez pour ensuite expirer plus lentement, pendant environ 3 secondes. Après l’expiration, il faut effectuer une pause en retenant sa respiration tout en chronométrant le temps. Lorsqu’on est sur le point de suffoquer, on doit reprendre le souffle normalement. Selon la durée de la pause de contrôle que vous avez mesurée, vous pouvez évaluer votre condition d’hyperventilation. Selon Buteyko, la durée de la pause de contrôle d’un individu qui respire convenablement est de 40 secondes minimum. Il existe d’autres exercices Buteyko que l’on peut tester comme la prise du pouls initial, la respiration très superficielle, l’observation de la condition physique et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.