Comment reconnaître un TDAH adulte ?

Bien que les symptômes soient démontrés cliniquement, le TDAH chez l’adulte reste un sujet de discussion auprès de la communauté scientifique. Ce trouble psychologique se caractérise par le déficit de l’attention. Il s’accompagne parfois d’hyperactivité. Le mécanisme est sur le point d’être plus compris par les spécialistes. Faisons le tour d’horizon des principaux signes évocateurs de cette maladie chez les grandes personnes.

Les adultes souffrant de TDAH ont un réel souci d’organisation

L’adulte avec un TDAH a beau être un génie dans son domaine, mais il rencontre toujours une difficulté organisationnelle. Le trouble de l’attention l’empêche d’ordonner son travail. Dans de nombreux cas, la personne accomplit la mission qui lui est confiée avec du retard. L’entourage lui reproche souvent d’être dispersée. En effet, la maladie peut affecter le jugement au point de perdre le sens de la priorité. Regardez le site https://tdah-adulte.net qui vous donnera tous les symptômes de cette maladie. Ce qui semble être bénin chez l’enfant devient problématique pour un adulte qui doit faire face à des responsabilités. La difficulté à suivre un planning constitue un réel handicap à l’université. Elle s’aggrave avec la vie professionnelle. L’impact sur le ménage est aussi avéré. L’épouse se plaint souvent de ne pas être suffisamment entendue. De leur côté, les collègues ont tendance à écarter ce collaborateur qui a du mal à mettre de l’ordre dans ses attributions.

Les sujets atteints de ce trouble sont facilement distraits

« Distractibilité », ce terme définit bien ce qui arrive aux adultes souffrant de TDAH. La personne répond positivement à toutes les sollicitations. Elle a la tête pour tout, mais ne parvient pas à garder une bonne concentration. Chez un individu sain, les stimulis fusent de partout, mais le cerveau fait le tri. Pour le patient avec un trouble de l’attention, le filtre ne fonctionne plus. Concrètement, ses oreilles entendent tout. Le bruit d’ambiance se confond avec les paroles de la personne qui se trouve devant le sujet. Il lui est difficile de se focaliser sur un thème puisque ses neurones doivent gérer une multitude de pensées qui lui traversent l’esprit. La discussion peut même virer à un dialogue de sourd-muet dans le pire des cas. Un individu normal peut interrompre une tâche pour passer momentanément à une autre, puis reprendre. Certaines victimes de TDAH oublient qu’il faut rentrer au bureau après avoir déjeuné.

Le trouble de l’attention s’accompagne d’impulsivité

Une bonne partie des adultes vivant avec un TDAH se conduit de manière impulsive. Ils prêtent attention à leur sensation pour les décisions. Parfois, les directions qu’ils prennent sont complètement imprévisibles. Ce phénomène est pratiquement involontaire. Ces personnes gèrent un grand nombre de sollicitations et d’envies en elles. Comme il leur est presque impossible de se focaliser sur une seule option, elles peuvent tourner en girouette. Les achats impulsifs, les voyages surprise et d’autres programmes instantanés caractérisent ces sujets. Lorsqu’ils s’assoient, ils montrent des signes extérieurs d’impatience et d’agitation. Cela peut être la bougeotte ou le tremblement. Il leur arrive aussi de couper la parole à leur interlocuteur puisqu’ils veulent rapidement arriver à la fin. Le filtre inhibiteur faisant défaut, les propos peuvent parfois être spontanés, francs, mais blessants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.