Comment choisir sa prothèse capillaire ?

La calvitie et la chute de cheveux sont des phénomènes difficiles à éviter. Bien que de nombreuses recherches aient été effectuées pour les ralentir, elles sont parfois inévitables. Le port d’une prothèse capillaire est la solution la plus rapide et la plus efficace pour masquer les effets d’une calvitie. Mais encore faut-il savoir choisir le bon modèle.

Qu’est qu’une prothèse capillaire ?

Une prothèse capillaire est une perruque médicale destinée à dissimuler les effets d’une perte de cheveux ou d’une calvitie. Ce type de complément capillaire a pour avantage d’être quasiment invisible, car il peut être réalisé sur mesure. Les perruques thérapeutiques sont conçues avec des cheveux de la même nature que la chevelure naturelle de celui ou celle qui va les porter. Elles sont également déclinées en plusieurs couleurs, ce qui permet de choisir celle qui convient le mieux à sa teinte. Afin de laisser plus de liberté quant au choix de la coiffure, les compléments capillaires sont souvent longs. Mais il existe néanmoins plusieurs modèles ce qui laisse l’embarras du choix aux intéressés.

Choisir la bonne coupe et le bon modèle 

Les prothèses capillaires ont révolutionné les perruques traditionnelles avec ses nombreux modèles et ses différentes couleurs. Il existe aussi bien des modèles pour homme que pour femme. Comme avec une coupe de cheveux, le choix d’un complément capillaire thérapeutique doit être fait en fonction de la forme du visage et du teint. Pour le choix de la couleur, il est conseillé de se baser sur la couleur naturelle des cheveux. Mais ceux qui souhaitent changer de look peuvent choisir une autre couleur, toujours en se basant sur le teint. Quant à la coupe, elle doit être choisie en fonction de la forme du visage. Il est également possible de choisir une prothèse avec de longs cheveux et confier ensuite la réalisation de la coupe au coiffeur perruquier. Contrairement aux perruques traditionnelles, les prothèses capillaires offrent beaucoup de liberté et de choix.

Les différents types de prothèses capillaires 

Il existe plusieurs types de prothèses capillaires dont : celle à base de polyuréthane. Etant le plus récent, c’est le modèle le plus utilisé actuellement. Appelé micro peau, il est fabriqué à partir d’une fine membrane de polyuréthane. Ayant l’avantage d’être durable, ce modèle épouse parfaitement la forme du crâne. Plus discret, la prothèse capillaire à base lace est réalisée sur une structure en tulle très fin constitué de fils de nylon. Ce type de complément capillaire adopte aussi parfaitement la forme du crâne et laisse mieux respirer le cuir chevelu. Il existe également des modèles à base mixte destinés à ceux qui souffrent d’alopécie clairsemée.

Pose et entretien d’une prothèse capillaire

La prothèse capillaire n’est pas une solution permanente. Certains modèles peuvent être portés pendant des semaines tandis que d’autres doivent être enlevés et remis tous les jours. Selon le type de prothèse, elle peut être fixée sur le cuir chevelu avec une colle spéciale, ou clipsée sur les cheveux restants. En ce qui concerne l’entretien, une prothèse en cheveux naturels doit être soignée comme les cheveux normaux avec un shampoing et un après-shampoing. Pour éviter d’abîmer les écailles, il est conseillé d’utiliser de l’eau froide et de la sécher avec une serviette éponge. Les prothèses en cheveux de synthèses nécessitent par contre un soin particulier avec des produits adaptés. Pour éviter les mauvaises odeurs, il est conseillé de rajouter un peu de bicarbonate de soude dans l’eau de rinçage. Une perruque thérapeutique a une durée de vie de 2 mois à 2 ans selon le modèle et l’entretien. Peu importe le modèle choisi, il faut absolument éviter les sèche-cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.